Logo YCO<sub>2</sub>
Accueil Compensez
maintenant
Nous contacter
How Carbon Offsetting works
temp
Chaque tonne de carburant utilisée par vos moteurs, générateurs ou embarcations produit plusieurs tonnes d'émissions...
»  Suite
temp
Learn more about some of our carefully selected carbon saving projects
» Suite

COMMENT ÇA MARCHE

 
La compensation carbone compense vos émissions de carbone en contribuant à une réduction équivalente d'émissions de carbone par quelqu'un d'autre. Puisque les émissions sont économisées ailleurs, il n'y a aucun impact opérationnel sur votre yacht et aucun besoin d'une technologie supplémentaire à bord. Les économies sont réalisées par le biais de projets indépendants approuvés, tels que les énergies renouvelables (qui remplacent la génération d'électricité à base de combustibles fossiles), les programmes d'économies d'énergie ou d'autres projets de réduction des gaz à effet de serre de par le monde. En subventionnant ce genre de projets grâce à vos achats compensation carbone, vous pouvez profiter pleinement de votre yacht, sachant que vos émissions de dioxyde de carbone sont contrebalancées par de véritables économies équivalentes réalisées ailleurs.
» Suite...

Le concept de compensation carbone est d'ores et déjà bien implanté internationalement et il suit le développement des systèmes internationaux de négociation des émissions et les mécanismes mis en place dans le cadre du Protocole de Kyoto. L'un des principes-clés est celui de la neutralité géographique, lequel reflète la nature mondiale du changement climatique : les émissions de CO2 d'un yacht en mer Méditerranée ou dans celle des Caraïbes peuvent être contrebalancées par des économies d'émissions de CO2 en Inde, par exemple, et l'impact global sur l'atmosphère terrestre est considéré comme étant nul.

Ainsi, afin de réaliser une compensation carbone pour un yacht, comme pour l'utilisation d'une voiture ou d'un avion, ou même pour contrebalancer l'énergie utilisée par un ménage ou une entreprise, il faut commencer par identifier et quantifier les émissions qui doivent être contrebalancées. Ceci permet de déterminer la quantité d'économies d'émissions qui doivent être réalisées afin d'obtenir l'équilibre exact.

Acheter des économies d'émissions est devenu possible grâce au développement des 'marchés du carbone' internationaux, qui auraient réalisé pour environ 60 milliards de dollars US d'échanges commerciaux pour l'année 2007. Ces marchés de matières premières impliquent la négociation d'instruments financiers connus sous le nom de crédits carbone, ou droits à émettre, dont chacun correspond à l'équivalent d'une tonne de dioxyde de carbone. Ainsi, par exemple, si un yacht a émis 10 tonnes de CO2 au cours d'un voyage, on peut le compenser par un achat de 10 crédits carbone.

Mais d'où viennent ces crédits carbone ? La principale source liée aux objectifs de compensation carbone est l'allocation de crédits à des projets individuels de réduction des émissions par des organismes d'approbation indépendants. Les maîtres d'oeuvre vendent ensuite ces crédits par le biais des marchés du carbone, et l'argent qu'ils reçoivent sert à subventionner les projets eux-mêmes qui, sans cela, ne seraient pas financièrement viables. Les projets qui sous-tendent la compensation vont de la sylviculture aux énergies renouvelables, en passant par l'efficacité énergétique et des actions qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre plus puissants, comme le méthane et certains gaz réfrigérants.

Les crédits carbone individuels peuvent être négociés plusieurs fois, de la même façon que d'autres matières premières, avant d'être finalement achetés dans le but de réaliser une compensation carbone. Cependant, une fois assigné à une compensation, il est essentiel que chaque crédit carbone soit « retiré » ou annulé, de façon à s'assurer qu'il est bien sorti de la circulation et que l'économie d'émissions sous-jacente ne peut pas être comptabilisée « deux fois ».

En résumé, la compensation carbone du carburant utilisé par un yacht commence par la quantification des émissions des moteurs du navire, des générateurs, des embarcations, des engins nautiques et, éventuellement, de l'hélicoptère. Ces émissions peuvent ensuite être compensées par des économies d'émissions réalisées par le nombre approprié de crédits carbone, lesquels doivent être annulés avec soin pour éviter tout risque de doublon.

 
Copyright Yacht Carbon Offset Limited | Tous droits réservés.